Blog

L’été : une occasion de transformation !

S’accrocher ou s’appuyer ?

saccrocher-ou-sappuyer

L’été est l’occasion de balades. Or, vous l’avez peut-être vécu, dans certaines situations, pendant la marche, nous nous sentons insécurisés et nous avons besoin de nous accrocher. C’est comme si nous n’étions pas sûrs de l’appui de nos pieds sur le sol : nous nous accrochons aux branches, aux rochers, à n’importe quoi. Mais, vous l’aurez remarqué, ce faisant, nous nous mettons en déséquilibre, en tension et souvent nous ressentons de la peur. …

Fichez-vous la paix !

fichez-vous-paix

Sois heureux et vas bien !

Ces derniers temps j’ai entendu parler de deux livres qui pointent notre société et ses nouvelles exigences.

Le premier parle du burn-out parental, le second invite ses lecteurs à se foutre la paix.

Ces livres sont là pour nous rappeler qu’à vouloir trop bien faire on peut s’empoisonner la vie au point de sombrer dans le burn-out. 

On écoute, on lit, on se forme … pour être de meilleurs parents, de meilleurs conjoints, de meilleurs professionnels, de meilleurs humains. …

Que disent vos dents ?

Une douleur dentaire persistante m’a donnée envie de regarder les expressions françaises dans lesquelles les dents ont leur place. Et j’ai découvert ou redécouvert :

serrer-les-dents

Serrer les dents, montrer les dents, se casser les dents, être armé jusqu’aux dents, grincer des dents, rire de toutes ses dents, claquer des dents, mordre à pleines dents, croquer à belles dents, être sur les dents (être fatigué, exténué), prendre la lune avec les dents

Au chant, citoyen !

Chanter, c’est avantageux pour soi

chanter-avantage-soi

Chanter fait du bien, c’est prouvé ! Chanter détend, chanter réveille l’énergie, chanter permet l’expression de soi, chanter donne le moral. Cela est vrai que l’on fredonne sous sa douche, que l’on chante à tue-tête dans sa voiture ou que l’on se produise sur scène.

Mais chanter ensemble rajoute à ces bienfaits d’autres bénéfices. Car, l’air de rien, même si je n’en n’ai pas conscience, quand je chante avec d’autres des dynamiques relationnelles s’activent : comment est-ce que j’accorde ma voix à celle des autres ? …

Jardiner la terre de sa vie

Abandonner le donnant-donnant !

Depuis quelques temps, je fais mes premiers pas dans le jardinage.

prendre-soin-jardin

J’ai, au début du printemps, pris beaucoup de soin à aménager un petit bout de terrain, après avoir lu des informations sur la permaculture. J’ai ensuite installé avec encore plus de soin mes premières plantations : tomates, capucines, fraisiers, framboisiers, radis, oignons, salades pour lesquels j’ai préparé avec cœur  du paillage! J’avais l’impression que puisque je

Je n’ai pas le temps

Je n’ai pas le temps ou je ne me donne pas le temps ? ...

je-nai-pas-le-temps

Il m’arrive souvent, à propos de quelque chose que je n’ai pas fait, de me justifier en disant «  je n’ai pas eu le temps ». Quand je suis honnête avec moi-même, je remplace ce « je n’ai pas eu le temps » par « je ne pas me suis donné le temps ». Ce qui change déjà pas mal mon point de vue.

En effet, je suis comme tout le monde : j’ai à ma disposition 24 belles heures par jour et je suis libre de les employer comme je le désire. …

Quelle est votre place ?

Les premiers seront … les premiers ?

J’ai vu, à l’entrée d’un spectacle, des gens possédant leur place, se ruer au moment de l’ouverture des portes pour pouvoir choisir la meilleure place.

prendre-sa-place

J’ai lu à propos de nos politiques, que l’un n’était pas à sa place, que l’autre retrouvait sa place, qu’il n’y avait pas de place pour celui-là, que celui-ci prenait la place de …

J’ai entendu des gens qui souffraient de ne pas avoir de place, qui ne prenaient pas leur place, qui comptaient sur les autres pour leur faire de la place, qui désertaient leur place ou qui prenaient toute la place.

Le mouvement de la vie comme antidote à la haine ?

Trouver le mouvement à l’intérieur même de l’os ...

Dans son livre Passagère du silence, l’artiste peintre Fabienne Verdier cite l’enseignement du maître chinois auprès duquel elle a passé de nombreuses années à découvrir la calligraphie : « Ton trait, là, ne va pas. Pense à un cheval, à l’os de son fémur. Essaie de représenter cet os par ton trait, avec sa moelle car, même à l’intérieur d’un os, il y a du mouvement. »

vie-mouvement-interieur

Ce passage fait écho en moi à mes expériences du mouvement dansé et chanté. …


 Membre accrédité par la Fédération Française des Art-thérapeutes - Siret 790 058 424 00017 - Mentions légales